Postes Canada suspend les dispositions sur les congés de maladie pendant les grèves tournantes

Pour l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) et l’Exécutif national du Syndicat des employés des postes et communications (SEPC), suspendre les congés de maladie durant les grèves tournantes du Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes (STTP) n’a aucun sens. C’est pourtant ce qu’a décidé de faire la Société canadienne des postes, même si la majorité des employés continuent de travailler.

L’AFPC et le SEPC s’opposent catégoriquement à toute tentative d’une entreprise de remporter un conflit de travail en s’en prenant aux plus vulnérables. Ce que fait Postes Canada – refuser à ses employés d’accéder aux prestations d’invalidité ET leur interdire d’avoir recours au système alors qu’ils sont en congé de maladie, accidentés, ou handicapés – est tout simplement scandaleux.

Postes Canada soutient qu'elle a le droit, en vertu de la loi, de ne répondre qu’aux exigences législatives minimales. Refuser aux travailleurs des congés de maladie est une question de moralité, et non de légalité. La décision de la société d’état fait ressortir la nécessité d'améliorer les normes minimales du travail partout au Canada.

Nous remercions tous les membres de l’AFPC-SEPC de leur travail ardu pendant cette période difficile!

Nous sommes solidaires de nos cons?urs et confrères du STTP, qui se battent pour obtenir un bon contrat de travail. Nous vous exhortons à respecter le protocole de piquetage qui a été conclu entre l’AFPC-SEPC et le STTP.

Pour de plus amples informations sur la négo au STTP, les grèves tournantes et le protocole de piquetage, visitez le site du STTP.

Employeurs: 

31 Octobre 2018
Share/Save